DERNIERS PRONOSTICS

Ticket N°53 22/02/17 Real Madrid + Séville 2,21 WIN  

Ticket N°52 22/02/17 Bayern + Séville 1,98 WIN  

Ticket N°51 21/02/17 Monaco 0,5 2,42 LOSE

Ticket N°50 17/02/17 Manchester United + Monaco 2,00 LOSE

Ticket N°49 14/02/17 Barcelone 2,30 LOSE

Ticket N°48 12/01/17 Rennes 0,5 + Bayern 2,14 WIN

Ticket N°47 11/02/17 Guingamp 0,5 1,91 WIN

Ticket N°46 05/02/17 Saint-Étienne 0,5 1,81 WIN

 

+ Les cotes affichées proviennent du bookmaker Pinnacle.

DATE Nb PROFIT ROI
 Novembre 16 +9,84u 61,75%
Décembre 13 -0,57u -4,38%
Janvier 15 +1,29u 8,60%
Février 9 +3,25u 36,11%
TOTAL 53 +13,81u 26,06%


Recevez l'intégralité des paris gratuitement

en vous abonnant à la NEWSLETTER !

MÉTHODE :

Ici, pas de Lay 0-0, montante sur les nuls ou autres martingales. Le but est d'obtenir une cote, toujours située autour de 2. Le plus souvent, légèrement supérieure à 2. Ainsi, un taux de réussite légèrement supérieur à 50% est nécessaire. Pour cela, on réalise un combiné, méthode qui consiste à associer au minimum deux cotes. Les cotes assemblées sont généralement situées entre 1,3-1,7 pour parvenir à une cote moyenne entre 2,10-2,30. Avec une bonne sélection des matchs, il n'est pas impossible d'obtenir de très bons résultats avec cette méthode. Le pourcentage de réussite doit être supérieur à 1/cote soit environ 46%. L'idéal est d'avoir au minimum un pari gagnant sur deux. Mais pour avoir un ROI (retour sur investissement) d'au moins 10% il faut donc plus de 52% de réussite.

VALUE :

Le terme de "value" signifie que l'on estime qu'une cote est surcotée. Il faut donc la jouer. La plupart des cotes sont très bien ajustées et reflètent bien la probabilité que l'action se produise. Il ne sert donc à rien de les jouer car les gains ne seront pas à la hauteur des risques encourus. Une value est toujours quelque chose de subjectif mais ce n'est pas quelque chose de rare. Avec l'expérience on apprend à éviter les pièges de certains matchs.

HANDICAP +0,5 :

Handicap +0,5 est un handicap que l'on attribue à une équipe. Il peut être un avantage (+0,5) pour l'équipe ou un désavantage (-0,5). Le +0,5 peut se traduire pour l'équipe qui en écope par "ne perd pas". Ainsi en cas de match nul, le pari est gagnant. Ex : Imaginons un match : Dijon - Monaco. On prend le pari suivant "Monaco +0,5". Le score final est de 1-1, mais avec l'avantage d'1/2 point pour Monaco, le pari est gagnant. (1-1,5)

money-management :

Avec cette méthode de cotes toujours identiques, il est déconseillé d'appliquer une gestion par indice de confiance. Prenons un exemple de deux cotes similaires, la première à 2,10 et la seconde à 2,25. D'un point de vu sportif elles ont quasiment la même chance de passer, mais mettre une plus forte mise sur la cote à 2,10 car on la "sent" mieux est une grave erreur. Il ne sert à rien de prendre plus de risque sur une cote qui a autant de chance de passer (ou de ne pas passer) qu'une autre. Il serait dommage pour votre rendement qu'une mise plus conséquente, s'avérant perdante, vienne amputer sévèrement les gains d'une mise plus modeste. Ainsi j'applique une gestion rigoureuse dite, flat betting (toujours les mêmes mise) et surtout, proportionnelle à ma bankroll.  Ne jamais miser plus de 5% de sa bankroll (capital), c'est peut-être LA règle des paris sportif.

BANKROLL :

Les mises découlent de ma bankroll. 1% de ma bankroll définie mon unité de mise. Ex : Pour une bankroll de 1000€, mon unité de mise 1u = 10€. Donc ici, 5% = 50€. Personnellement, je conseille une mise équivalente à 2,5% de sa bankroll, pour plus de sécurité évidemment mais surtout pour la sérénité. Très important pour garder la tête froide et ne pas tomber dans l'excès. Dans le cas des 1000€ de bakroll, la mise standard serait de 25€. Il vous faudrait 40 paris perdants consécutifs pour faire banqueroute. Autant dire que sur une cote moyenne de 2,15, les risques d'enchainer 40 paris perdants tendent vers zéro.

pinnacle :

Il est possible que vous ne trouviez pas le pari de l'équipe en question handicap 0,5 quand celle-ci est trop favorite (en dessous de 2,50 environ). En effet Pinnacle à l'avantage de posséder les meilleurs cotes mais en contre partie, il ne propose pas un panel aussi large que d'autres bookmakers. Il existe une technique simple pour contourner ce manque. Il suffit d'étaler son pari sur 4 hypothèses qui reviennent à prendre deux handicaps. 

 

Imaginons les matchs suivants : Bastia - Metz et Lille - Montpellier.

Le but est d'obtenir le pari suivant : Bastia 0,5 + Lille 0,5

Bastia étant coté à 2,02 et 3,28 le nul

Lille étant à 2,06 et 3,21 le nul

 

Voici les 4 hypothèses pour "Bastia ne perd pas" et "Lille ne perd pas".

- Bastia + Lille = 4,16

- Bastia + Nul de Lille = 6,48

- Nul de Bastia + Lille = 6,76

- Nul de Bastia + Nul de Lille = 10,53

Il suffit de répartir les mises de manière à obtenir le gain le plus élevé. (il existe des formules excel pour les calculer instantanément.)

On obtient ainsi le combiné Bastia 0,5 + Lille 0,5. La cote devient alors de 1,57 dans cet exemple.